Shopping

Un amour pour New York et les chaussures

Sarah Jessica Parker, alias Carrie Bradschaw, actrice principale de la série Sex and the City, fut victime d'un vol dans les rues de New York. Étonnamment, le vol ne porta pas seulement sur le sac, les bijoux et la montre – non, Carrie dût également enlever ses chaussures Manolo Blahnik au milieu de la rue et les remettre au voleur. Plus tard, depuis cette série, les créations du chausseur Manolo Blahnik sont devenues à la fois un symbole et un objet de désir pour toutes les fashionistas.
Reading time 2 minutes

Manolo Blahnik est un maître-artisan qui crée des chaussures depuis 50 ans. On le décrit comme authentique et réservé. Il entretient une certaine proximité avec son équipe et ses chaussures en visitant l'usine italienne au moins une fois par mois et en prêtant, toujours avec plaisir, la main aux créations. Le designer aime en outre rester seul dans son atelier pour y dessiner des chaussures. Avec le modèle Hangisi, sa création la plus vendue, il reçoit une reconnaissance internationale. Cette chaussure Hangisi nous ramène une nouvelle fois à la série culte Sex and the City. Le modèle bleu foncé avec sa boucle bijou constitua la première pièce accessible du dressing de Carrie et Mister Big et fut considérée comme une sorte de proposition en mariage.


Le modèle Hangisi de Manolo Blahnik représente depuis 10 ans un objet de désir pour les amateurs de mode et les femmes de style. Pour marquer cet anniversaire, Manolo Blahnik lance une collection capsule exclusive avec quatre nouveaux modèles, chacun disponible en trois hauteurs différentes de talon. Les nouveaux modèles ont été inspirés par la ville de New York, la ville qui ne dort jamais – Frank Sinatra, Alicia Keys et Jay Z ou la toile de fond de Sex and the City – New York peut tout faire! Monolo Blahnik a été inspiré par la culture de l'heure du cocktail et l'amour de la ville. Le résultat est une ode à New York, qu’il s’agisse d’un imprimé qui rappelle le rose du cosmopolitan ou de motifs en bleu et gris parsemés de broderies raffinées qui font penser aux lettres d’amour. Un hommage aux Hangisi à New York.

/

manoloblahnik.com



Image Credits:
DR

Articles associés

Recommandé pour vous