Fashion

L’été, enfin! - Stella Maxwell pour L'Officiel Suisse

C’est le moment de prendre de la hauteur, d’apaiser le rythme de notre quotidien, de nous accorder une pause de rêve – on parie que notre cover-girl Stella Maxwell en fera de même pour profiter de ces longues journées dorées.
Reading time 2 minutes

Pour la plupart d’entre nous, la belle saison est aussi celle des voyages. Ils seront donc au centre de nos préoccupations et au cœur de cette nouvelle édition. Tout, en été, en vacances, nous paraît délicieux – une seule ombre au tableau: la route vers l’échappée belle. Pas forcément à son image.

Car voyager en avion, cela augure, fatalement, de contrôles de sécurité pour le moins pénibles – par des agents que nous ne connaissons ni d’Eve ni d’Adam et qui sont amenés à nous examiner de très (très!) près. Et puis, il y aura les interminables files d’attente, avant de pouvoir enfin nous laisser choir sur un étroit fauteuil hors de prix dans une cabine bondée et bruyante.

Telles furent également mes pensées en découvrant le nouvel ouvrage de Stefan Bitterle sobrement intitulé «Zeitreisen». Un hommage sensible autant que nostalgique au voyage à travers le temps.

Entre hier et aujourd’hui, la différence la plus frappante est probablement le fait que le voyage commençait autrefois dès lorsque l’on se mettait en chemin, bien avant d’arriver à destination. On parlait vraiment de voyage et non pas seulement de séjour. Si de nos jours, stoïquement, on se résigne ces quelques heures durant, le vol vers les grandes vacances et les horizons nouveaux étaient encore, dans les années soixante, une aventure en soi. Un pur luxe.

Mais du moment que les portes de l’avion sont déverrouillées, qu’enfin on échappe à la torpeur lourde et à cette atmosphère chargée, c’est à chaque fois la même magie qui opère. Comme si c’était la toute première fois. Balayée notre mauvaise humeur, oubliées les déplaisantes péripéties: place au premier jour des vacances et à leur liberté! La rançon de notre patience. Elle nous donne des ailes, cette estivale liberté, et l’envie de croire que, dans l’avion, nous n’aurons plus jamais à remonter. Que c’est le grand départ. Qu’il n’y aura point de retour. Vite, enfuyons-nous...

Model
STELLA MAXWELL
@THE LIONS
Maquillage
TATYANA MAKAROVA
@THE WALL GROUP
Coiffure
QUENTON BARNETTE
 

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous