Fashion Week

Que retenir du défilé Croisière de Gucci à Rome ?

Après la nécropole des Alyscamps, à Arles, "l'archéologue" Alessandro Michele investissait pour son défilé Croisière un nouveau haut-lieu de la culture antique : les musées du Capitole à Rome.
Reading time 2 minutes

Le lieu

Le Capitole, l'une des "sept collines" de la Ville Éternelle, où se dresse désormais un ensemble de musées d'art et d'archéologie. Au crépuscule, comme l'année passée à Arles, Alessandro Michele convoque l'antiquité païenne à l'ombre de divinités statufiées. Et le créateur de citer l'historien français Paul Veyne : "Car seule l'antiquité païenne éveillat mon désir, parce que c'était le monde d'avant, parce que c'était un monde aboli."

Le motto

My Body My Choice. Projeté en lettres blanches sur un blazer, le slogan féministe des années 1970 signe l'engagement de Gucci pour l'égalité des genres via le mouvement "Chime for Change", institué en 2013. Éducation, justice... L'organisation milite notamment pour l'autonomisation de la femme dans le champ de la santé sexuelle et reproductive. Au-delà des mots, un utérus brodé sur une robe plissé soleil file la métaphore. 

La playlist

À chaque croisière Gucci, sa légende - vivante. Après Elton John l'année passée à Arles, l'Américaine Stevie Nicks reprend les titres cultes de Fleetwood Mac devant Zoe Saldana, Salma Hayek et tous les amis de la maison. Le slasheur aux 24,2 millions d'abonnés Instagram Harry Styles, "partner in crime" d'Alessandro Michele au dernier Met Gala, la rejoint sur scène pour une session marquée par la reprise de "Stop Dragging My Heart Around".

Gucci Cruise 2020 Fashion Show

Articles associés

Recommandé pour vous