Beauté

Du nouveau sur le front

Les saisons se suivent sans se ressembler. Les coiffures aussi. Du punk, au romantique ou au naturel, l’automne invite tous les styles. Désormais, il est facile d’imiter les looks aperçus sur les podiums. Démonstrations. Et interview du styliste capillaire des stars, Sam McKnight, rencontré à Paris.
Reading time 9 minutes
Balmain
Sleek

Adam Selman / James Selman

  1. Prendre une partie des cheveux de devant et former un centre.
  2. Appliquer «Maximista Sculpting Cream» de Oribe sur les pointes et ne pas brosser.
  3. Aplatir la chevelure, tirer derrière et faire deux nattes.
  4. Sécher presque complètement les tresses.
  5. Humidifier les cheveux de la partie frontale avec «Voluminista» de Oribe, puis couvrir le front.
  6. Mettre un filet à cheveux et sécher une nouvelle fois au fœhn.
  7. Défaire les nattes et faire des boucles avec les doigts. 
Easy Glamour

Balmain / Sam McKnight

  1. Tracer au peigne une raie précise de côté.
  2. Appliquer la mousse 5 «Techniart full volume extra» de L’Oréal à la racine et sur les côtés des cheveux.
  3. Sécher les pointes avec une brosse ronde pour les lisser.
  4. Boucler quelques mèches au fer à friser (32mm) et modifier ainsi la direction du cheveu.
  5. Écarter la mèche frontale du visage pour un look naturel et la fixer avec le spray Cool Girl de Sam McKnight.
  6. Vaporiser la brume «Modern Hairspray» de Sam McKnight pour une bonne finition. 
Romantique

Symonds Pearmain / Anthony Turner

  1. Brosser les cheveux couche après couche vers l’arrière et les sécher.
  2. Séparer les cheveux au milieu de la tête et les tirer en avant.
  3. Faire deux tresses derrière et les fixer avec des épingles à cheveux.
  4. Boucler au fer à friser la partie frontale couche après couche.
  5. Brosser les boucles et les fixer sur le côté avec des barrettes.
  6. Libérer quelques mèches. 
Punk

Gareth Pugh / James Pecis 

  1. Partager la chevelure en quatre.
  2. Séparer les cheveux de derrière et former une larme inversée.
  3. Tirer vers le haut, diviser, faire deux nattes et les fixer sur la tête avec des épingles à cheveux en les aplatissant.
  4. Tirer les parties latérales les unes après les autres sur les tresses et façonner un look cheveux humides avec du gel.
  5. Sécher la partie de devant. Tirer ensuite vers l’arrière, faire une natte avec la partie inférieure et la placer sous la partie arrière des cheveux.
  6. Finition à la laque. 
Messy Chignon

Roksanda / James Pecis 

  1. Préparer la chevelure avec un Voluminizer et sécher avec les doigts et au fœhn.
  2. Tirer les cheveux en arrière.
  3. Faire deux nœuds et former un chignon sans serrer. 
Naturel

Christoper Kane / Guido Palau 

  1. Séparer les cheveux humides au milieu avec le doigt.
  2. Appliquer la crème «NBD» de Redken sur toute la chevelure.
  3. Sécher les cheveux.
  4. Pour terminer, vaporiser «Fashion Work 12» de Redken sur les doigts et placer les cheveux derrière les oreilles. 
Curly

John Elliott / Kien Hoang

  1. Appliquer une crème hydratante sur les cheveux et les masser doucement. La crème leur donne un mouvement naturel et de la texture.
  2. Fœhner. 
Twenties

Erdem / Anthony Turner 

  1. Faire une raie tout à droite sur le côté.
  2. Sécher les cheveux de derrière au fœhn.
  3. Humidifier la partie frontale avec de la mousse et de l’eau, et fixer avec des pinces en forme de vagues.
  4. Attacher les cheveux sans serrer en queue de cheval basse.
  5. Fixer la partie de devant avec du spray et fœhner le tout. 

 

Le figaro Sam McKnight

Sam McKnight est l’un des plus grands coiffeurs stylistes de la fashionsphère, et ce depuis quatre décennies. L’Écossais a non seulement coiffé des stars comme la Princesse Diana, Kate Moss et Lady Gaga, mais il a aussi créé de nombreux looks célèbres dans le monde entier. Rencontre et décryptage dans les coulisses du défilé Balmain.
 

L’OFFICIEL Suisse: Quelles sont les tendances cheveux pour cet automne-hiver?
SAM MCKNIGHT: Cette saison, on repère quelques tendances vraiment hors du commun. Les «Easy up do’s» sont de la partie. En fait, on dirait que les cheveux n’ont pas été coiffés par un styliste mais par les modèles eux-mêmes: que les cheveux soient détachés, attachés sur la tête ou noués derrière la nuque. On peut copier ce look sans problème chez soi en deux minutes. Sinon, le style baptisé «Polished Cool Girl» est assez fantastique. Cette tendance se répand depuis plusieurs saisons. Les cheveux semblent très sains, et ils ont de la texture, mais les pointes sont très droites. Pour obtenir ce look, on lisse parfaitement les pointes au séchoir et on applique de l’antifrisottis. On utilise en surface un spray texturisant léger qui donne du volume à la chevelure. Quant au look le plus surprenant, c’est le «Rebel Punk» que l’on a vu de New York à Paris et qui a été inspiré des styles de l’ère post-punk du début des années 80.
 

Comment peut-on imiter au mieux les looks des podiums chez soi?
Il faut avant tout les bons produits. Et, bien sûr, les bons ou- tils aussi.
 

Vous avez sorti récemment votre propre ligne de soins capillaires. En quoi est-elle différente?
Mes produits sont es produits intelligents. Coiffant et fixant rapidement, que l’on utilise régulièrement en coulisses. Le spray texturisant «Easy-up do» assure une bonne fixation aux chignons, queues de cheval et tresses. La brume texturisante très discrète «Cool Girl» est idéale pour les looks décontractés qui doivent avoir l’air naturel. Le shampoing sec «Lazy Girl» débarrasse le cheveu de l’excès de sebum, lui donne une nouvelle texture fraîche et du volume. La brume coiffante à multi-usages «Modern Hairspray» lisse la chevelure et assure une bonne tenue. Grâce à cette ligne de soins, je peux me passer de tous les autres produits. Mon équipe et moi-même l’avons testée intensivement sur les modèles dans les conditions les plus difficiles et à divers endroits. Mes produits ont été conçus de façon à ce que de petites quantités apportent rapidement des résultats, et ils s’appliquent différemment selon la situation: parfait pour changer de coiffure et passer d’un look à l’autre sans problème.
 

Avez-vous un conseil pour avoir des cheveux sains et brillants?
Il est important d’utiliser le bon shampoing et le bon conditionneur et un soin, si c’est nécessaire. Renoncez autant que possible aux fers chauffants et utilisez un protecteur de chaleur qui sèche les cheveux en les protégeant.


Quelle influence avez-vous sur les coiffures d’un défilé de mode?
Elle est conséquente mais dépend toujours de l’occasion. Un défilé peut avoir une consigne claire. Chez Chanel, Karl Lagerfeld dessine souvent des esquisses très détaillées au niveau de la forme et de la texture. Je rencontre toujours le créateur de mode ainsi que le maquilleur et la personne qui s’occupe des ongles pour faire un test. Ensuite, nous essayons divers looks sur les modèles, et nous tentons ensemble de trouver le juste équilibre, ce qui est réellement important. 
 

Êtes-vous nerveux avant un défilé?
Non, mais l’énergie excitante des coulisses est contagieuse. Dans ma profession, ce que je préfère, c’est les défilés. J’aime la rapidité et l’immédiateté en coulisses. En l’espace de trois heures, on réalise le look de 30 à 90 modèles. Ensuite, ils défilent sur le podium et c’est terminé. Et on passe au prochain défilé.
 

Vous avez travaillé avec d’innombrables célébrités. Avez-vous une préférence?
Oh, j’en ai quelques-unes avec lesquelles je suis devenu ami avec le temps, mais la Princesse Diana restera toujours importante pour moi.
 

Vous êtes dans ce business depuis longtemps. Quel a été le moment le plus émouvant pour vous?
J’en ai eu tellement! Mon livre «Hair by Sam McKnight» et l’exposition à Somerset House en 2016 étaient certainement le point culminant de ma carrière: 40 ans de mon travail édité et rassemblé en un tout pouvant être vu à un seul endroit et en une seule fois. 

 

 

Image Credits:
ZVG DYSON
GETTY IMAGES

Articles associés

Recommandé pour vous