Woman

Mes chers amis... - L'impressionnante collection de photo de Carla Sozzani

Son œil infaillible détectait les photographes qui allaient devenir des artistes extraordinaires. Carla Sozzani a fait naître des icônes, marquant de son empreinte des générations de spectateurs. L’exposition «Between Art & Fashion. Photographs from the Collection of Carla Sozzani. Alice Springs. Portraits», à voir à la Fondation Helmut Newton de Berlin, révèle des témoignages d’amitiés scellées pour l’éternité.
Reading time 4 minutes

La mémoire de notre époque est marquée par les objets qui savent immortaliser les souvenirs. Il suffit parfois d’une senteur, d’une voix, d’un mot, d’une image pour nous replonger d’un coup de baguette magique dans un souvenir. Rares sont les moyens de communication qui égalent la photographie pour y parvenir. Paradoxalement, ce médium unit deux éléments: l’achevé et l’inachevé. Il cristallise irrévocablement les instants passés, et il les garde en mémoire à tout jamais.

 

Rédactrice en chef du magazine «Elle» italien et de «Vogue», Carla Sozzani a collaboré avec les photographes les plus importants. Au fil des années, elle a rassemblé une imposante collection de photographies. La liste se lit comme le Who’s Who du milieu artistique international. Sa collection comprend près de 1 000 œuvres – parmi elles des travaux signés Cecil Beaton, Erwin Blumenfeld, Louise Dahl-Wolfe, Hiro, David LaChapelle, Helmut Newton, Irving Penn et Herb Ritts. Depuis 1990, Carla Sozzani expose ces œuvres dans sa Galleria Carla Sozzani à Milan, faisant même partie du premier concept store qu’elle a créé: 10 Corso Como. Depuis sa création, il y a 28 ans, la galerie a accueilli des centaines d’expositions. 

 

La galeriste milanaise est longtemps restée discrète sur cette collection: «Je n’ai que des souvenirs, aucune photographie. Ce sont des souvenirs d’amitiés», raconte-t-elle. C’est le créateur de mode Azzedine Alaïa qui l’encouragea à exposer ces images, et à lancer ainsi la mise sur pied de l’exposition «Between Art & Fashion» qui est actuellement visible en Allemagne. Celle-ci a été réa- lisée en collaboration avec Fabrice Hergott, directeur du Musée d’art moderne de la Ville de Paris, en puisant dans le corpus très riche et hétérogène des images réunies pas Sozzani 

Quatre complicités émergent de ces collaborations: entre Carla Sozzani et Paolo Roversi, Sarah Moon, Helmut et June Newton. Pour Sozzani, ces photographes sont un peu sa famille, sachant que June Newton, l’épouse de Helmut, produisit, à partir des années 1970, sa propre œuvre photographique sous le pseudonyme d’Alice Springs. Dans la salle consacrée à June, on trouve 22 portraits, révélés pour la toute première fois, notamment ceux de personnalités de la scène artistique, de créateurs de mode et de stars hollywoodiennes. En outre, les souvenirs et les fax rédigés à la main donnent à voir les amitiés de longue date, fondées sur la seule pas- sion pour la photographie. Sachant que Carla Sozzani a longtemps fréquenté le milieu de la mode, il est surprenant de ne trouver que peu de photographies de mode dans cette collection. C’est que la mode, mise en exergue par l’exposition, n’a jamais été seulement «mode», elle a toujours été mêlée à l’art, à la culture populaire et à l’his- toire.  

Outre les icônes de la photographie de mode, on y découvre donc aussi de surprenants chefs-d’œuvre inconnus de Berenice Abbott, Laszlo Moholy-Nagy et Walker Evans. Nombre de photographies sont figuratives, c’est le cas pour la plupart des silhouettes féminines.

 

En se focalisant sur la photographie en noir et blanc, «Between Art & Fashion» semble jeter un regard sur une époque révolue, à la manière d’un journal intime qui relierait la mémoire visuelle d’une époque et des albums de photos personnels – et cela de façon bien plus pertinente que les contenus éphémères déversés par Instagram et Cie. À l’ère du déferlement superficiel des images digitales, Sozzani révèle ainsi l’esprit de son temps.

 

«Between Art & Fashion. Photographs from the Collection of Carla Sozzani. Alice Springs. Portraits» 
Jusqu’au 18 novembre 2018 à la HELMUT NEWTON FOUNDATION, Berlin. 

1537452565652432 1 paolo roversi meg alaia dress 1987 copyright paolo roversi1537452579848910 12. sarah moon avril pour alaia april for alaia 2006 copyright sarah moon
1537452586019365 6 alice springs azzedine alaia paris 1982 copyright alice springs1537452569733342 2 erwin blumenfeld le d collet  victoria von hagen new york 1952 copyright the estate of erwin blumenfeld
1537452575185752 7. arthur elgort azzedine alaia and naomi campbell new york city 1987 copyright arthur elgort

 

Image Credits:
ALICE SPRINGS

Tags

2018

Articles associés

Recommandé pour vous