Voyage

Snow Polo à St.Moritz – and the winner is...

Une fois de plus, Saint-Moritz est décidément «the place to be». Hors de question de manquer le championnat du monde de Polo sur neige disputé... sur le lac gelé de la vallée! Outre les people et autres invités de marque, c’est le soleil en personne qui nous honore de sa présence. C’est à se demander qui, des spectateurs de haut vol ou de lui, brillera le plus aujourd’hui.
Reading time 4 minutes

Les premiers à se lancer, ce vendredi, dans l’arène glacée, furent les équipes Cartier et Perrier-Jouet, suivies par celles de Maserati et de l’hôtel Badrutt’s Palace. Les matchs s’enchaînent à un rythme effréné et à un niveau exceptionnel. Les spectateurs retiennent leur souffle tandis que les cavaliers ne font plus qu’un avec leur monture piaffante – autant de virtuoses, bien décidés faire virevolter la balle, rouge pour ces jeux d’exception, du bout de leurs maillets et à la disputer aux éminents concurrents.

A l’issue de chaque match se déroule une petite – mais très chic – cérémonie de remise des prix. Premiers vainqueurs des ces matchs d’ouverture: les équipes de Cartier et du Badrutt’s Palace. La neige est au rendez-vous, et des dispositions particulières ont été prises cette année en raison des conditions difficiles et en particulier des températures exceptionnellement rigoureuses: sur la glace, chaque cavalier est autorisé à changer de monture dès la mi-temps de chaque chukka (c’est ainsi que l’on désigne ces brèves parties de sept minutes seulement).

Le soleil est de la partie, ce samedi. Les nuages n’ont qu’à bien se tenir. C’est baignés de lumière que les joueurs entament le premier match. Il y a de l’électricité dans cet air polaire, et ils ont fière allure, les cavaliers sans peur et sans reproche des teams Badrutt’s Palace et Cartier, quand ils se lancent sur l’étendue glacée, à 1800 mètres d’altitude.

Le public est conquis et comblé par ces jeux qui le tiennent en halène: la partie est serrée. La joie de l’équipe du Badrutt’s Palace n’en est que plus éclatante lorsque, après quatre chukkas sévèrement disputés, elle monte à nouveau sur la première marche du podium. C’est ensuite au tour de l’équipe Cartier de se qualifier, à l’issue de la seconde partie, pour la grande finale de dimanche. L’heure, pour l’instant, est à l’euphorie de cette qualification – pour se réchauffer (mais pas seulement) on trinque au champagne autour des héros du jour et du DJ, dans une ambiance digne d’une boîte de nuit... à ciel ouvert.

Enfin, c’est le grand jour, et cela se voit: le ciel est d’azur ce dimanche, l’Engadine enneignée a revêtu ses plus beaux atours et la neige scintille de mille feux. Ne manque plus que le galop des chevaux pour la soulever et la faire tourbillonner en gerbes étincelantes.

Tout est prêt pour les deux derniers matchs de la saison. Les tribunes sont noires de monde, et tout autour du terrain, les spectateurs impatients se massent dans l’attente du grand moment. Les premières équipes à s’affronter dans cet ultime combat sont celle de Maserati et Perrier-Jouet. Dans la tente VIP, les invités que taraude l’impatience trompent le temps ou anticipent la victoire autour des premières coupes. Puis, c’est l’heure de la grande finale: à 14heures15, les meilleurs des meilleurs se font enfin face: Badrutt’s Palace contre Cartier.

L’excitation est à son comble, tous les yeux sont tournés vers les champions – le soleil aveuglant semble déjà couronner chevaux et cavaliers, également intrépides et impatients d’emporter le fameux «Trophée Cartier». Les mérites sont égaux, mais il ne peut y avoir qu’un seul vainqueur: les quatre fois sept dernières minutes voient la consécration du team Cartier.

C’est le moment de célébrer tous ceux qui ont rendu ces magnifiques championnats possibles: le public venu en nombre, les cavaliers habiles, mais aussi leurs admirables et superbes montures qui ont fait toute la magie de cet événement. Autant de raisons de trinquer – le Polo Village résonne des «Viva!» – à la mode de l’Engadine, at the Top of the World!

http://www.snowpolo-stmoritz.com

/

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous