Voyage

Luxe, jungle et volupté

Le Datai, pointe nord-ouest de l’île de Langkawi. Depuis son ouverture il y a 25 ans, le Datai est un des hôtels phares de l’Asie du Sud-Est, une adresse incontournable parmi les destinations de luxe. Après un an de fermeture pour rénovation, ce joyau unique niché dans la forêt vierge malaisienne ouvre à nouveau ses portes. Pour offrir, dans un cadre architectural visionnaire, une hospitalité unique et toujours sur mesure, au coeur d’une jungle dense et millénaire.
Reading time 13 minutes
Aussi intacte que l’ancestrale forêt vierge qui borde ses rives, le paradis isolé de la baie de Data a été classée parmi les dix plus belles plages du monde par le «National Geographic». La plage serpente doucement sous la forme d’un croissant de lune autour de la baie, créant une bande de sable blanc de 1,5 km de long.

Rendez-vous dans l’impressionnante salle à manger-terrasse du Datai. La douceur des mélodies - airs de jazz autant que discussions animées - déroule la bande-son idéale d’une soirée qu’on ne saurait imaginer plus agréable. Le champagne coule à flot. Les invités sont sur leur 31 et s’envolent dans des discussions animées. Comme si l’envoûtant ciel étoilé de Langkawi doutait d’être un décor parfait, il s’est octroyé une pleine lune spectaculaire, pour fêter la réouverture de cette légendaire adresse malaisienne. Légende à laquelle contribue le duo des chefs, Michel Bras et son fils Sébastien, qui ont concocté le menu de fête intitulé "Rythmes de la nature". Leurs ingrédients proviennent du jardin de l’hôtel et de la luxuriante forêt tropicale qui nous entoure dans cette retraite emblématique.

 

Nous sommes ici pour découvrir le Datai rénové. Douze mois de travaux et plus de 60 millions de dollars ont été nécessaires à ce retour au faste. Il y a 25 ans, l’architecte Didier Lefort avait conçu les intérieurs. A l’heure de la rénovation, c’est à lui qu’a naturellement fait appel Arnaud Girodon, le directeur général avisé du Datai. "Le choix était évident", confirme-t-il au dîner. "La vision était très claire dès le début. Nous voulions rafraîchir certaines pièces tout en conservant l’ADN indéniable du Datai".

 

C’était en 1993. Dans une forêt tropicale vieille de dix millions d’années. Le rêve d’un complexe hôtelier de luxe a pris forme, suivant les plans de l’architecte australien Kerry Hill, qui collabore alors avec Didier Lefort et son agence parisienne de design d’intérieur, DL2A, maintes fois primée depuis. La création du Datai a pour ainsi dire institué les normes en matière d’hôtellerie de luxe en pleine nature.

Sur la colline, au cœur de la forêt tropicale humide vieille de dix millions d'années, se niche gracieusement l’hôtel, entouré par la faune et la flore locales d’une très grande diversité.

"Nous avons examiné dans les moindres détails ce que nous voulions changer et ce que nous devions conserver, déclare Didier Lefort. Dans notre métier, nous devons souvent travailler avec ce qui existe déjà. Lorsque l’on restaure un ancien bâtiment, il faut également préserver son esprit. Nous voulions y apporter autant de modernité que possible sans perdre l’âme de ce lieu unique". Les matériaux proviennent de la région; l’inspiration du renouveau trouve ses sources dans l’environnement, la nature et la culture locale. L’enjeu consistait à rénover sans modifier trop radicalement, afin que les habitués se sentent toujours chez eux, même après la modernisation. "Nous avons le devoir de préserver l’héritage de ce complexe exceptionnel et le temps était venu de procéder à des rénovations majeures", ajoute Arnaud Girodon. "Nous sommes convaincus que cette nouvelle incarnation du Datai continuera de séduire à travers les continents et les générations, tout en comblant nos clients réguliers, dont beaucoup le considèrent comme leur deuxième maison."

 

L’hôtel récemment rénové invite à la découverte de merveilles naturelles et culturelles. Figure de proue à la notoriété internationale, le Datai incarne aussi de manière superlative les qualités de l’hospitalité malaisienne. Il se voit confirmé en tant que destination de luxe d’une classe à part. "Il était important de rester profondément connecté à la vision initiale: une retraite de luxe abritée par les forêts tropicales ancestrales", résume Didier Lefort.

 

Dans cette rénovation primée, chaque hébergement est conçu pour faire harmonieusement corps avec la nature. Aussi bien les chambres et suites "à baldaquin" du bâtiment principal, qui surplombent la cime des arbres alentour et la mer d’Andaman, que les élégantes villas "Rainforest", nichées dans la jungle verdoyante au-dessus de la propriété. Tout en conservant les structures d’origine, Lefort a su moderniser l’éclairage tamisé au moyen de gradateurs, rafraîchir les intérieurs dans une palette de couleurs chic et sobre, et faire leur place aux dernières technologies. Les élégantes salles de bains, dont les marbres proviennent d’une carrière des environs, ont été repensées avec baignoire en pierre composite, évier en Corian, carreaux de céramique et bois tropical.

 

La villa que j’occupe est une audacieuse et spacieuse structure sur pilotis. Elle offre une vue panoramique sur la densité de la jungle et le petit ruisseau qui coule en contrebas. Mis à part le murmure du cours d’eau, l’unique son qu’il m’est donné d’entendre est la rumeur de la jungle, avec les sifflements occasionnels des singes, par-dessus le toit et la terrasse. Non loin de moi, au bas de la colline, au niveau de la plage, a été érigé le nouveau joyau du complexe hôtelier: The Datai Estate. Il peut accueillir sur plus de 3 500 m2 tout invité à la recherche d’une intimité absolue. C’est la plus grande villa de ce type en Asie, un domaine de cinq chambres au cœur de la jungle, qui propose un service de majordome 24h sur 24, deux piscines reliées entre elles et un chef cuisinier privé.

1557319444086049 the datai langkawi rainforest villa bathroom 1557319399825652 the datai langkawi rainforest villa bedroom
Nichées sur des pilotis, les 32 villas Rainforest au design élégant sont situées au cœur de la forêt tropicale, et reliées via un réseau de voies aux espaces publics.

Afin de protéger ce biotope naturel unique, la stratégie globale du resort a toujours été axée sur la durabilité. Et c’est ce qui a séduit. D’où l’engagement constant pour réduire la consommation d’énergie et d’eau et éviter l’usage de plastique jetable. Ainsi, à leur arrivée, les hôtes reçoivent une bouteille d’eau en acier inoxydable qu’ils peuvent utiliser pendant leur séjour. Dans toutes les chambres et suites, des articles de toilette durables sont utilisés et les pailles en plastique ont été complètement éliminées. Le complexe possède ses propres installations pour mettre son eau en bouteille.

 

Autre nouveauté digne d’intérêt: le "Centre de la nature". La construction aérienne est inspirée des maisons longues en bambou des tribus locales. Le centre sert de Q.G. à un "naturaliste en résidence", Irshad Mobarak. L’homme est particulièrement charismatique et engagé, entouré par une équipe de passionnés. Un matin, je rencontre Irshad pour l’une des visites à thème de la forêt tropicale qui sont sa marque de fabrique. Ici, les clients ont la possibilité de s’immerger complètement dans la nature. "Séjourner à Datai, c’est dormir dans la jungle, annonce-t-il en saluant un petit groupe de lève-tôt. Et dans la jungle, l’homme n’est pas l’espèce dominante", ajoute-t-il. Conduits dans la forêt pendant plus d’une heure, nous croisons toutes sortes de représentants de la faune indigène, parmi lesquels des écureuils, lémurs volants, grenouilles, serpents et lézards. Les singes ne se laissent pas observer cette fois-ci. La visite se poursuit à travers la plaine de forêt tropicale humide. Elle se termine sur un sentier à la cime des arbres: 23 mètres de long, perché dans la canopée à 18 mètres de hauteur. C’est le point culminant de la sortie. Sur le chemin du retour au camp de base, nous apercevons des dauphins sur une magnifique plage, que le National Geographic a désignée comme l’une des dix plus belles au monde.

1557318594761908 the datai langkawi beach 2

Maintenant que l’appétit se réveille, il est temps de se rassasier dans l’un des nombreux restaurants du site. Surplombant la canopée au cœur de la jungle ou directement sur la côte, la gastronomie rend hommage aux saveurs exotiques et aux traditions culinaires de la région, sous la direction du chef Stephen Jones et du sous-chef Jerome Voltat. La cuisine locale est célébrée dans tous les restaurants, mais le Gulai House propose une cuisine malaisienne authentique sous son meilleur jour. Niché dans la forêt tropicale, ce restaurant étoilé rappelle une maison de village traditionnelle de Kampung. Les invités ont, pour leur festin malaisien, le choix du bersila (assis sur le sol) ou d’une table à manger rustique. Il n’est ouvert que le soir. J’opte donc pour un déjeuner décontracté au Beach Club, poisson grillé pêché du jour et rosé frais, avant de m’allonger sur une des chaises longues pour la sieste.

1557319358947501 the datai langkawi the gulai house interior

Avant le coucher du soleil, il est temps de découvrir l’offre Wellness. La jungle s’offre à la vue et à l’ouïe du spa, installé au bord d’un petit ruisseau sinueux. En harmonie avec l’environnement naturel unique du complexe, le bien-être passe ici par les propriétés curatives des plantes trouvées dans la forêt tropicale, selon les traditions et philosophies ancestrales de la culture malaisienne. Ce concept unique, appelé Ramuan, fait référence à la collecte de plantes médicinales dans leur essence la plus pure.

 

Profondément détendu, j’apprécie chaque soir mes promenades sur la plage longue de 1,5 km, devant les villas privées. Elles forment un petit groupe exclusif de treize maisons, superbes, avec jardin entièrement clos, piscine, pavillon d’habitation séparé et accès direct à la plage, au milieu de cette biodiversité extraordinaire et de cette ancestrale forêt tropicale.

 

Le Datai est le rêve de tout amoureux de la nature. Il incarne une catégorie en soi parmi les meilleurs hôtels du monde: ses clients sont accueillis avec un luxe sur mesure que l’on trouve rarement dans le monde désormais monotone des chaînes d’hôtels. En rentrant dans ma villa, je rencontre l’homme qui gère ce refuge de luxe: le directeur général Arnaud Girodon, dont l’obsession du détail et du service personnalisé déteint sur ses employés. "S’attaquer à un projet aussi ambitieux était un vrai défi, me dit-il alors que nous nous préparons à nous changer pour le dîner, mais nous sommes immensément fiers du résultat."

 

À juste titre. Alors que nous sommes réunis pour un cocktail au bord de la piscine avant notre dîner gastronomique, le soleil se couche à l’horizon. Il est évident, à lire les visages de chacun, que la réouverture est un franc succès. Renouvelant la formule gagnante qui l’a mené au sommet pendant un quart de siècle, The Datai est maintenant parfaitement prêt pour entamer le prochain chapitre de son histoire. Ce soir, sous le ciel étoilé, la magie opère. Arnaud Girodon, Didier Lefort et leurs équipes respectives peuvent en être très fiers.

Trois bonnes raisons de quitter sa suite:

Plaisirs du palai
Au-dessus de la canopée, juché sur des pilotis de 30 mètres de haut offrant une vue imprenable sur la jungle tropicale environnante, le restaurant propose des plats thaïlandais traditionnels ainsi qu'une large carte des vins. Au loin, on peut voir la baie et l'île thaïlandaise de Tarutao.

Bien-être
La beauté vient de la santé: cette philosophie du spa sert de fondement au savoir-faire de Camille Blardone et à son soin de la peau Swiss Phyto 5, expérience ultime en matière de soins cutanés. Le "Holistic Harmony Facial" est un must absolu.

Gin Tonic
Surplombant la mer d'Andaman et la forêt tropicale, le salon du hall est l'endroit idéal pour se détendre et profiter du coucher du soleil au son du jazz live. Sa vaste sélection de gins du monde entier invite à concocter votre gin tonic parfait.

L’équipe d’experts de l’agence de voyage Rose Travel Consulting propose des voyage uniques, sélectionnés avec soin et fondés sur une connaissance approfondie des destinations et des conseils d’initiés. Pour les réservations au Datai ou pour d’autres voyages inspirés, consultez le site www.rosetravel.
Tél: +49 (0)8022 66250

 

thedatai.com

 

Image Credits:
DR
THE DATAI
PATRICK HEVEN

Tags

voyage
nature

Articles associés

Recommandé pour vous