«Oyster Perpetual Pearlmaster 39» de Rolex
Montres

«Oyster Perpetual Pearlmaster 39» de Rolex

Présentation de la "Oyster Perpetual Pearlmaster 39» De Rolex
Reading time 4 minutes

Tout ce qui brille n’est pas or... 

... un proverbe on ne peut mieux choisi pour cet hommage à l’art du sertissage en horlogerie. La silhouette emblématique du boîtier Oyster est enrichie de l’éclat bigarré de la lunette sertie de saphirs taille baguette. Mais la nition de la toute jeune «Oyster Perpetual Pearlmaster 39» est un exploit qui va au-delà du plaisir des yeux. C’est dire!

Le dégradé de tonalités (bleu-vert, orange-jaune ou bleu-fuchsia) est le fruit de la sélection et de l’assemblage minutieux de pierres de poids et de géométrie égales, taillées a n qu’il n’y ait guère d’espaces entre elles, une fois qu’elles ont été enchâssées dans leur réceptacle en or. Pour atteindre cette perfection homogène, les maîtres sertisseurs de Rolex n’ont pas eu le droit à l’erreur. Il va sans dire que les diamants qui pavent le cadran et les mailles galbées de certaines réféfrences ont aussi fait l’objet d’autant d’attention.
Au cœur, le rythme est donné par le nouveau calibre 3235 réalisé avec une technologie de pointe pour une plus haute abilité et longévité. Bref, cette pièce n’a pas seulement une montre de Haute Joaillerie mais aussi un vrai bijou horloger.

MYTHE

S’il y a une marque de montres qui n’est plus à présenter, c’est bien elle. Car la manufacture Rolex de Bienne (et Genève) nourrit les rêves de prestige, de luxe et de précision depuis l’année de sa fondation en 1905.
Omniprésente mais racée, discrète mais aux poignet des plus grands, Rolex a contribué à façonner l’horlogerie en restant dèle à son histoire tout en innovant.
À chacune des inventions qui ont marqué les annales de l’horlogerie correspond un garde-temps iconique – «Oyster» pour la première montre étanche, «Datejust» pour le changement de date automatique ou encore «Submariner» pour une étanchéité jusqu’à 100 mètres. Aujourd’hui, Rolex est une manufacture qui s’étend sur quatre sites en Suisse pour assurer le «100% fait maison» dans toutes les composantes et nitions des créations. On compte ainsi une unité d’assemblage, une de fonderie, une pour la production de cadrans et atelier de gemmologie et sertissage ainsi qu’un centre de production de mouvements. Di cile de faire mieux.

SAVOIR-FAIRE

Cette «Oyster Perpetual Pearlmaster 39» en or gris se distingue des autres par la lunette aux teints allant du bleu au rose fuchsia, le pavé de diamants de son cadran et le sertissage des mailles du bracelet. On ne se lassera jamais de louer le niveau de maîtrise du savoir-faire des sertisseurs de la maison.
Le boîtier et les chiffres romains appliqués sur le cadran sont réalisés avec l’alliage maison or gris 18ct. Tout comme le bracelet qui cache, en son intérieur, des inserts en céramique pour éliminer tout risque, aussi minime qu’il soit, d’étirement de l’or au l des années.
Autre signe distinctif des garde-temps Rolex, la loupe cyclope qui non seulement embellit le guichet date, mais assure aussi une meilleure lisibilité de cette dernière. 

«Oyster Perpetual Pearlmaster 39», boîtier en or gris, cadran en or gris serti de 713 diamants, lunette sertie d’un dégradé bleu/rose fuchsia de 48 saphirs, bracelet en or gris avec mailles galbées serti de 144 diamants, Rolex, CHF 82 300.

www.rolex.com 

Articles associés

Recommandé pour vous