International Watch Review

Karolina Kurkova: "Une montre est fantastique d'exprimer son style"

Le temps. Le bien le plus précieux. Pour tout un chacun. Y compris quand on est un super-modèle comme Karolina Kurkova. Nous avons profité du SIHH de Genève pour rencontrer cette star de la mode. Et parlé temps qui file, sabliers pour les enfants, montres qui racontent des histoires et étiqueteuse indispensable!
Reading time 5 minutes

L’OFFICIEL Suisse: En tant qu’ambassadrice d’IWC, vous êtes une invitée habituée du SIHH genevois. Quels sont les souvenirs qui vous relient à la Suisse?
Karolina Kurkova: J’aime la Suisse! J’ai déjà été plusieurs fois à Saint-Moritz faire du ski et de la randonnée. Comme j’aime particulièrement être au grand air, j’apprécie la Suisse pour toutes les possibilités qu’elle offre dans ce domaine. Tout y est par ailleurs parfaitement propre, organisé et structuré. Je travaille également volontiers avec des personnes de ce pays. Elles sont extrêmement professionnelles et portent attention au moindre détail. C’est très important pour moi.

Alors vous devriez déménager ici!
J’y ai en fait déjà pensé! Zurich serait une ville intéressante pour moi. Bien-sûr pas tout le temps, mais ce serait un superbe point de chute en Europe car elle si proche des autres grandes villes comme Paris, Rome, etc.

Comment a commencé votre collaboration avec IWC?
C’était il y a six ans à New York. Je ne connaissais pas grand-chose de la marque mais je me souviens de ma rencontre avec Georges Kern, le CEO d’IWC de l’époque. Je suis vraiment tombée amoureuse des valeurs de la marque, à commencer par le soin apporté aux détails, son histoire et sa tradition. Chaque collection est si variée, chacune a son histoire à raconter. C’est un aspect important pour moi, car le mannequin que suis raconte des histoires au travers de ses images ou de ses films. J’apprécie les marques qui allient les deux: des produits de haute qualité et une histoire derrière. Aucune montre n’est identique. Comme ce sont des points importants pour moi, la collaboration avec IWC s’est développée très naturellement.

Dans une précédente interview, vous avez dit être très intéressée par les montres et les pièces intemporelles. Que recherchez-vous dans une montre?
De la qualité, de l’esthétisme, du design et quelque chose d’à la fois classique et intemporel, mais qui ne soit pas ennuyeux. La montre que l’on achète devrait être quelque chose que l’on partage avec son mari, et que l’on pourra aussi transmettre à ses enfants un jour. 

Portez-vous toujours une montre?
Pas tout le temps. Lorsque je fais du sport, je n’en porte pas. Mais durant mon temps libre, j’aime en porter une. Je recherche toujours quelque chose qui s’accorde à toutes mes tenues, et qui reflète ma personnalité. Comme je n’ai pas toujours le temps de chercher le bon bijou, je trouve que porter une montre est une façon fantastique d’exprimer son style, en s’adaptant en même temps à tout ce que l’on porte.

Dans quelles situations mettez-vous la montre de côté, pour savourer le moment présent?
Soyons sincères, nous n’utilisons pas notre montre seulement pour lire l’heure [elle rit]. Je pense que pour les femmes, la montre sert à exprimer son état d’esprit et son humeur, alors que pour les hommes, elle remplit plutôt un rôle pratique. Il peut aussi s’agir d’une pièce héritée, qu’un membre de la famille a transmise à un descendant. J’ai personnellement réuni des souvenirs et histoires de ce genre avec ma collection de montres. Lorsque j’achète une nouvelle pièce, je me pose toujours la question de savoir si mes fils aimeront un jour la porter, et s’ils penseront à l’histoire qu’il y a derrière.

Que signifie le temps pour vous?
Le temps, c’est de l’argent et il est pour cette raison très important pour moi. Je ne cesse d’ailleurs de le répéter à mes enfants (rires). Le temps nous rappelle d’être présents à ce que l’on fait et, parce que le temps s’arrêtera un jour pour nous, il est important d’utiliser celui qui nous est donné de manière intelligente. Il faut être conscient de ce que l’on veut atteindre dans la vie mais aussi ne pas oublier de profiter. 

 

Lisez tout l'article dans l'édition de Avril du Karolina Kurkova.

www.iwc.com

Tags

watches
interview

Articles associés

Recommandé pour vous