Joaillerie

Beauté Royale

Elle brille de mille feux, étincelle, surprend: la dernière «Divas’ Dream Peacock» de Bulgari est aussi noble que l’animal dont elle tire son nom.
Reading time 5 minutes
Fabrizio Buonamassa, designer de montres chez Bulgari.

Autour de lui, mythes et légendes s’entremêlent, il symbolise la beauté, la fierté et la richesse. Cela fait longtemps que Bulgari a compris que le paon était fait pour devenir une grande source d’inspiration pour les produits de luxe. Et cela fait bien longtemps aussi que Bulgari l’a réalisé. Et cela fait des années que Bulgari l’a concrétisé: depuis des années, le sujet orne une sélection de montres de l’illustre maison italienne.

Pour le salon de l’horlogerie Baselworld de cette année, le designer Fabrizio Buonamassa a conçu une nouvelle version de la légendaire «Divas’ Dreams», plus flamboyante que ja- mais: la lunette 18 carats sertie de diamants épouse le cadran sur lequel est déposée une véritable plume de paon. L’effet: un modèle coloré et extravagant difficile à battre en matière de luxe. Nous avons rencontré le chef designer pour une interview.

L’OFFICIEL Suisse: Vous êtes designer chez Bulgari, vous vous devez donc de perpétuer la tradition de la marque tout en façonnant l’avenir avec de nouveaux modèles, technologies et innovations. Dans ce cadre, quel est votre plus gros défi?
Fabrizio Buonamassa: Le plus gros défi est aussi la partie la plus émotionnelle et intéressante: le début du processus créatif, lorsque vous avez une idée et commencez à la dessiner à la main.

 

La «Divas’ Dream Peacock» a déjà été lancée dans différentes versions. Comment le nouveau modèle se distingue-t-il de ses prédécesseurs? Qu’est-ce qui rend le nouveau design si particulier?
Les montres d’inspiration paon combinent tout le savoir-faire mécanique et artistique. Par ailleurs, ce qui distingue le dernier modèle de ses prédécesseurs, c’est également son point fort: l’élargissement du ressort sur le cadran. Nous avons supprimé le logo et l’index pour mieux faire ressortir la sublime texture, les reflets et les couleurs de la plume de paon. C’était évidemment un défi technique, mais avec pour conséquence que chaque cadran est à présent unique.

Montre «Divas’ Dream Peacock», en or rosé 18 carats, avec diamants taille diamant et bracelet en alligator, Bulgari, CHF 24 900.

Le sujet du paon a une longue tradition chez Bulgari. Qu’est-ce qui vous fascine chez cet animal?
Les couleurs vives de ses plumes. Son élégance.

 

Où trouvez-vous l’inspiration pour un produit avec une telle histoire?
L’inspiration est pour moi quelque chose qui n’est pas précisément localisé. Parfois, elle se retrouve dans un geste, parfois dans un sentiment. Mais Bulgari en tant que marque est déjà une source d’inspiration. Pour moi, il est très important de réinventer la marque à travers ses produits, comme dans le cas des montres «Serpenti».

 

Quel genre de femme avez-vous en tête lorsque vous concevez une telle montre?
Une femme sûre d’elle, au goût raffiné, et qui aime les belles choses.

 

Avez-vous déjà eu l’idée d’une fonctionnalité particulière, mais que vous avez gardée à l’esprit pour de futurs modèles?
Oui, ça arrive. Mon rôle consiste également à anticiper l’évolution du produit. Lorsque nous concevons une nouvelle montre, nous l’associons immédiatement à une collection pour en comprendre le potentiel.

 

Combien de temps faut-il pour développer un modèle comme le dernier «Divas’ Dream Peacock»? Combien de personnes sont impliquées?
Il nous a fallu plusieurs mois rien que pour développer le nouveau cadran à ressort. Une dizaine de personnes ont participé à ce processus.

 

Quel est le plus beau compliment que vous ayez reçu concernant votre travail?
J’ai récemment rencontré Tadao Ando, l’un des plus importants architectes contemporains, une légende vivante. Il m’a dit que l’«Octo Finissimo Automatic» en titane était parfaite et qu’il n’aurait pas pu faire mieux.

bulgari.com

 

Image Credits:
DR

Tags

schmuck

Articles associés

Recommandé pour vous