Hommes

A l’heure des enchères chez Antiquorum

La vente aux enchères d’Antiquorum se déroulera le 8 novembre prochain à Genève et présentera une importante sélection de montres modernes et anciennes extrêmement rares.
Reading time 3 minutes

La vente d’Antiquorum, qui se tiendra dans les salons de l’hôtel Beau-Rivage et qui sera également retransmise en ligne pour ceux qui ne pourront pas être présents, proposera une large sélection de montres, dont huit modèles particulièrement remarquables comme la Vacheron Constantin, réf. 43050, prototypes Mercator en or jaune 18 carats. Ce lot n° 403,  présenté pour la première fois dans une vente aux enchères et estimé entre 80 000 et 140 000 francs suisses, appartient à M. Genbrugge, le concepteur et émailleur de cette montre Vacheron Constantin spéciale en édition limitée.
C’est lui, avec sa femme Lucie, qui a réalisé l’émaillage de ces deux prototypes qui se distinguent notamment par la profusion de détails, en particulier toutes les inscriptions qui n’ont pas pu être conservées ultérieurement sur les modèles de série. Le double affichage rétrogradant illustré par un compas parcourt toute la surface des deux cadrans « ancien monde » et « nouveau monde » en émail cloisonné polychrome représentant une carte d’Europe, d’Asie et d’Afrique ainsi qu’une carte de l’Amérique.
Ces montres, Inspirées par le travail de Gérard Mercator, célèbre cartographe du XVIe siècle, portent la signature de Vacheron ainsi que celle de Lucie et Jean Genbrugge.

 

1603976041830917 vacheron constantin ref. 43050 mercator prototypes 2

En 1994, Vacheron Constantin a produit ces montres en édition limitée afin de commémorer le 400e anniversaire de la mort de Gérard Mercator.

Antiquorum proposera aussi le lot 200, une Patek Philippe, réf. 5020, Perpetual Calendar Chronograph en or rose 18 carats avec indicateur des phases de lune et chiffres Breguet. Inédite sur le marché et en excellent état, elle est estimée entre 150  000 et 200 000 francs suisses.

Les collectionneurs retiendront notamment aussi le lot 290, une montre, réf. 1665, Double Red Sea-Dweller, Mark II, acier inoxydable, estimée entre 24 000 et 34 000 francs suisses ainsi que le lot 59 constitué d’une Omega, réf. 166.077, prototype Seamaster Ploprof.
Ce prototype en acier inoxydable à remontage automatique, qui est important sur le plan historique et de surcroît extrêmement rare, appartenait à Christian Bonnici, membre de l’équipe originale de Jacques Cousteau.

1603977117569560 patek philippe ref. 5020 11603976096991938 rolex ref. 1665 double red seadweller mark ii 1
1603976982980799 omega ref. 166.077 prototype 2

Ce prototype du modèle Ploprof, comme l’indique la gravure sur le fond de la boîte, fait partie de la première série remise aux membres de l’équipe Cousteau pour qu’ils la testent pendant leurs plongées. Ces prototypes Seamaster 600 portaient un numéro de lot. Ils faisaient partie du lot n° 4, chiffre suivi du numéro de série de la montre démarrant à 100. Cet exemplaire porte l’inscription 4-100, ce qui prouve qu’il s’agit de la première montre de ce lot.
La montre est estimée entre 20 000 et 40 000 francs suisses.

Exposition
5, 6 et 7 novembre 2020

de 10h à 18h

Showroom Antiquorum

3, rue du Mont-Blanc,
Genève

Vente:
8 novembre 2020

À partir de 10h : lots 1 à 200

À partir de 15h : lots 201 à 557
Hôtel Beau-Rivage
13, quai du Mont-Blanc
Genève
 

Articles associés

Recommandé pour vous