Louis Vuitton Cruise 2019, entre art et mode - L'Officiel
Fashion Week

Louis Vuitton Cruise 2019, entre art et mode

Lundi soir la maison Louis Vuitton a présenté sa collection croisière dans les jardins de la fondation Maeght. Un défilé en total synergie avec l’esprit de ce lieu dédié aux artistes contemporains.
Reading time 3 minutes

Nicolas Ghesquière poursuit avec détermination son chemin, ses concepts, ses fantasmes, son innovation conforté par le renouvellement de son contrat avec la maison Louis Vuitton pour les années à venir. L’annonce de ce réengagement faite la semaine passée a envoyé au monde de la mode un message positif quant au choix de ce casting et à son succès, la maison soulignant dans son communiqué de presse la croissance actuelle « sans précédent en prêt-à-porter et maroquinerie ». Amoureux d’Art et d’Architecture, expérimentateur comme il aime à se définir, le designer, à la direction artistique des collections féminines depuis cinq ans donc, nous donne a voir dans le cadre fascinant de Saint-Paul-de-Vence des héroines tout droit sorties d’un film d’anticipation, une source d’inspiration favorite du créateur. En cuissardes-sneakers —à coup sur un futur best seller— les mannequins défilent d’un pas martial sur un podium de graviers autour du labyrinthe de Joan Miro. Elles sont accompagnées d’une infinie proposition de sacs, dont une pochette chat, dessinée par Grace Coddington, amie fidèle de Nicolas et amoureuse éperdue de ce félin (elle en possèderait douze). Instant suspendu. Malgré l’hyper contemporanéité de chaque silhouette, on sent les références aux années 60, époque ou la fondation a été construite (1964). Les vestes a plumes spectaculaires, multicolores, acides portées avec des mini-robes cocktails renforcent ce sentiment. L’émotion arrive en douceur, s’impose peu a peu, et finit par nous emporter dans une histoire où le designer omniprésent nous plonge dans l’intimité profonde de son processus créatif. Comme souvent dans les défilés Croisières de la maison au Monogramme, les collections font échos aux sites qui les accueillent. On se souvient encore de Kyoto l’année dernière et de cette collection jouant avec les codes des maquillages Kabuki et des tenues guerrières des samouraï. Ici l’art et l’esprit d’avant garde des artistes sont l’artère de cette collection. Les épaules imposantes et volumineuses, les imprimés foisonnants (certains liberty nous rappellent les années Balenciaga de Nicolas Ghesquière) mais également les associations de couleurs et de matières (on croit voir les mosaïques murales de Marc Chagall et de Pierre Tal Coat) rappellent l’esprit du lieu et celui de ces artistes qui le peuplent: Joan Miro, Alexander Calder, Fernand Léger, Georges Braque, Alberto Giacometti, Pol Bure. Avec cette collection croisière, Nicolas Ghesquière démontre qu’Art et Mode forment un duo de toute beauté.

/
Louis Vuitton Cruise 2019 Show

Articles associés

Recommandé pour vous