Hommes

Figures de haute voltige sur le toit de la mode

Avec sa ligne Moncler Grenoble Haute Performance, la marque italienne relève un des plus gros défis du moment en mode masculine: donner encore plus de style aux sports extrêmes. Avec un nouvel ambassadeur, le Suisse champion de snowboard Iouri Podladchikov.
Reading time 4 minutes
Snow-Kings

Iouri Podladtchikov et Kevin Rolland. Même si vous avez plus de trente ans, même si vous ne montez jamais à plus de 2000m – d’altitude, même si vous ne lisez pas les gazettes sportives, leurs noms, en tout cas le premier, vous disent quelque chose. En revanche, si vous êtes accro au «monde vertical», pro ou amateur, ou si plus vraisemblablement vous avez suivi les Jeux olympiques de Sotchi où Iouri a ramené une médaille d’or pour la Suisse, alors oui, pour vous, ces deux noms brillent en lettres d’or au panthéon du ski extrême. Le premier, bientôt 29 ans, d’origine russe installé à Davos, est donc ce snowboardeur suisse spécialisé dans les épreuves de half-pipe et de big air. Le second, 28 ans tout juste, est un skieur français freestyle et acrobatique, spécialité half-pipe. Leurs exploits, et leurs physiques, déchaînent les passions.  

Il n’y a qu’à aller jeter un œil à leur réseaux sociaux: 42K sur l’Instagram du premier, 34K pour le second. Avec une photothèque à l’esthétique de belles têtes brûlées, ils sont aujourd’hui en ligne de mire chez plus d’un équipementier. La marque italienne Moncler ne s’y est pas trompée, et vient de les signer en partenariat sportif comme testeurs officiels de leur nouvelle ligne Moncler Grenoble High Performance, en compétition comme à l’entrainement. Deux ambassadeurs à l’exacte image de la maison: tout en technique et en style, sinon rien. On touche ici à l’ADN originel des premières doudounes lancées en 1952 par la petite entreprise de Haute-Savoie, remises au goût du jour en 2003 par Remo Ruffini, propriétaire avisé de la marque aujourd’hui cotée en bourse, et accessoirement grand amateur de haute montagne.

Un style bien aiguisé, leader de tendances, et une technicité haute-performance, toujours dans l’innovation, sont les deux raisons d’être de la ligne Moncler Grenoble, dédiée depuis sa création en 2010 aux sports techniques, et à vocation purement sportive. Une référence donc, disponible dans tous les bons "resorts" alpins qui se respectent, et encore renforcée il y a un an par le lancement de cette nouvelle section baptisée "High Performance". Un défi aux sports extrêmes, dit-on à l’interne, et en particulier au ski, on l’aura compris. 

Pole position

Des produits de haute compétition, technologiques et fonctionnels, capables de défier des conditions climatiques extrêmes, tout en ne perdant jamais de vue un confort irréprochable et une esthétique furieusement vintage. Logique pour une marque de mode qui tient à le rappeler en faisant défiler cette ligne de prestige chaque saison à New York, toujours de façon spectaculaire, comme en février dernier au Hammerstein Ballroom, avec un show "Winter Ball" féérique, à mi-chemin entre Visconti et Kubrick.

Avec "High Performance" et ses deux nouveaux ambassadeurs, Moncler exécute ici une figure de style de haute voltige, assurant définitivement à la marque une place de choix sur le podium aujourd’hui très convoité du sport extrême de luxe. 

www.moncler.com

 

Image Credits:
DR

Articles associés

Recommandé pour vous