Joanna Uzunova

 Salut! Après une enfance plutôt mouvementée en Suisse et en Autriche, j’ai déménagé à Londres en 2011 pour obtenir un diplôme en design, écrire sur la mode et les tendances de lifestyle, ce que j’avais déjà fait pour certains magazines tout au long de mes études. Après avoir découvert de nombreuses facettes de l’industrie de la mode – en particulier le travail dans l’édition, en tant que styliste pour des séries de mode –, ainsi que les réalités concrètes des services proposés aux clients dans le segment de luxe, il m’est apparu que mes connaissances seraient utiles pour fonder mon entreprise. Celle-ci porte l’empreinte de ma véritable passion: la quête d’un style résolument personnel. Mon passage au sein de l’équipe «By Appointment», chez Harrod’s, m’a offert l’opportunité de me concentrer sur la création de styles et d’un service de shopping également personnalisés, créés sur mesure pour chacun des clients. Aujourd’hui, je dirige ma propre plateforme de commerce en ligne proposant des contenus rédactionnels ainsi que mon équipe, en même temps que je continue de gérer notre portfolio de clients. C’est une merveilleuse satisfaction d’être engagée dans un projet de cette envergure sur tous les canaux, d’avoir pour partenaires des commerçants et des designers partageant ma vision et mes valeurs. 
 

D’où tires-tu ton inspiration?
Je suis pour ainsi dire omniprésente... on me retrouve partout, à tout instant, puisque ma clientèle est internationale. Mon inspiration vient de mes voyages, des nouvelles cultures que je découvre, des populations, des traditions vécues ailleurs en matière de mode et de design – cha- que territoire, chaque contexte est unique. Pour mon processus créatif, il est essentiel d’explorer en permanence le monde foisonnant qui nous entoure aujourd’hui, ce que l’on peut voir sur les podiums aussi bien que ce que l’on découvre dans la rue, et ailleurs.
 

Décris-nous ton propre style...
Mon style, c’est mon langage. Chaque matin, c’est mon état d’âme du moment qui détermine ce que je choisis de porter. Il y a des jours où je suis d’humeur excentrique, d’autres où je me sens plus romantique. J’ai une préférence pour les vêtements et les accessoires audacieux que je n’hésite pas à mélanger à des basiques du moment. L’héritage qu’ont laissé des couturiers tels Cristobal Balenciaga ou Yves Saint Laurent m’est une source d’inspiration inépuisable, mais je suis à l’affût de de labels indépendants. Londres est le lieu idéal pour les dénicher.
 

Pourquoi les médias sociaux te fascinent-ils?
Je suis fascinée par les mécanismes stimulant la fantaisie et le talent créatif des gens, et il me semble que les médias sociaux soient un terrain d’une extraordinaire fertilité, libératoire. Au même titre que la plupart des gens de ma généra- tion qui avons grandi dans un contexte à la fois analogique et digital, j’ai tendance à exploiter justement cette frontière et je cherche à faire vivre une vision authentique dans un monde qui, sans cela, est dominé par la digitalisation, ce qui le rend incroyablement fébrile et saturé à l’excès. Je trouve très intéressant d’observer comment les médias sociaux ont conduit les designers et les marques à être plus réactifs et en phase avec l’air du temps. Ils ont influencé de façon décisive et sans retour les circuits de l’inspiration. Et donc le processus créatif lui-même.
 

Devenir l’une des «Filles de L’OFFICIEL», qu’est-ce que cela représente pour toi?
Je me sens très honorée de faire partie de ce réseau international que dessinent les «Filles de L’OFFICIEL». Dans la mesure où je porte une sincère admiration à la tradition dans laquelle L’OFFICIEL s’inscrit et à l’héritage qu’il repré- sente. Je ne l’admire pas seulement pour son intégrité éditoriale, mais aussi parce qu’il repré- sente pour moi un phare en matière de mode et de lifestyle, continuant perpétuellement à créer les tendances – ce qui lui vaut son succès auprès d’un lectorat résolument contemporain. 

 

Joanna Uzunova Instagram